Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


1 commentaire

Unaformec RA & DPC

Inscrivez-vous à la journée « Vaccinologie » du samedi 20 octobre 2018


odpc_logo_2017Ayez le « réflexe associatif »

Validez votre DPC au sein de votre association en partenariat avec l’Unaformec Rhône-Alpes qui propose aux associations adhérentes des formations tout au long de l’année .

Connaissez-vous l’Unaformec Rhône-Alpes ?

La fédération Unaformec RA regroupe une quinzaine associations et totalise environ 500 adhérents.

Comment devenir « adhérent » ?

Vos êtes adhérent dès que votre association de FMC adhère à la fédération.

Qui rédige les actions de DPC ?

La fédération s’est doté d’un Conseil scientifique intitulé « Atelier écriture » qui préside aux destinées de la fédération et écrit les actions de DPC.

Rejoignez-nous en envoyant un courriel à unafra.info@gmail.com.

Cliquez ici pour voir toutes les formations proposées en 2018.

HAS. Développement professionnel continu (DPC). Mise en ligne le 21 novembre 2017


Poster un commentaire

Des chercheurs internationaux confrontent leurs savoirs sur l’autisme dans un livre blanc | HOSPIMEDIA

Vaincre l’autisme a réuni dans un livre blanc différents points de vue de professeurs internationaux. Une façon de les encourager à aller plus loin dans la recherche fondamentale et clinique. Et aussi de prouver que l’autisme n’a pas de frontière…

Source : Des chercheurs internationaux confrontent leurs savoirs… – HOSPIMEDIA


Poster un commentaire

Décret n° 2018-864 du 8 octobre 2018 relatif aux pratiques de présentation, d’information ou de promotion en faveur des produits de santé et des prestations éventuellement associées | Legifrance

Publics concernés : médecins ; établissements de santé et professionnels de santé habilités à prescrire, dispenser, utiliser des dispositifs médicaux individuels et leurs prestations associées remboursables par l’assurance maladie ; fabricants, distributeurs et personnes chargées de l’information ou de la promotion en faveur de ces produits de santé ; Comité économique des produits de santé ; Haute Autorité de santé ; agences régionales de santé et organismes d’assurance maladie.
Objet : modalités relatives aux pratiques de présentation, d’information ou de promotion en faveur des produits de santé et des prestations éventuellement associées.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication, à l’exception de ses articles 2 et 3 qui entrent en vigueur le 1er janvier 2019 .
Notice : le décret détermine les modalités relatives aux pratiques de présentation, d’information ou de promotion en faveur des produits de santé et des prestations éventuellement associées : il précise les modalités de négociation de la charte de qualité des pratiques professionnelles des personnes chargées de l’information ou de la promotion en faveur des produits et prestations associées, ainsi que les conditions d’approbation, de renouvellement ou, le cas échéant, de dénonciation de cette charte.
Il précise la procédure et les délais applicables lorsque le Comité économique des produits de santé (CEPS) envisage de prononcer une pénalité financière à l’encontre d’une entreprise n’ayant pas respecté les dispositions de la charte.
Il détermine en outre les modalités de certification des activités de présentation, d’information ou de promotion en faveur des produits de santé et prestations éventuellement associées.

Source : Décret n° 2018-864 du 8 octobre 2018 relatif aux pratiques de présentation, d’information ou de promotion en faveur des produits de santé et des prestations éventuellement associées | Legifrance


Poster un commentaire

Décret n° 2017-682 du 28 avril 2017 relatif à la coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine | Legifrance

Le décret modifie les modalités relatives à la compétence territoriale et au fonctionnement des comités de coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine

Source : Décret n° 2017-682 du 28 avril 2017 relatif à la coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine | Legifrance


Poster un commentaire

La HAS saisie sur la formalisation de la notification des IST aux partenaires sexuels | APMnews

La HAS saisie sur la formalisation de la notification des IST aux partenaires sexuels

Source : APMnews – La HAS saisie sur la formalisation de la notification des IST aux partenaires sexuels


Poster un commentaire

La grippe : un siècle d’histoire (1918-2018) | JIM.fr

Il y a tout juste 100 ans avait lieu la pandémie dévastatrice de grippe A (H1N1) qui a tué environ 50 millions de personnes dans le monde. En 1918, les activités de prévention et de lutte étaient limitées car les virus de la grippe n’avaient pas été découverts, les vaccins n’existaient […]

Source : JIM.fr – La grippe : un siècle d’histoire (1918-2018)


Poster un commentaire

La HAS plaide pour l’harmonisation des compétences vaccinales antigrippales des professionnels de santé | JIM.fr

La commission technique des vaccinations de la HAS (Haute autorité de santé) a été saisie par la direction générale de santé afin d’établir l’intérêt et les conditions d’une extension des compétences vaccinales des infirmiers, des sages-femmes et des pharmaciens. Elle a rendu public, la semaine dernière, ses conclusions sur la question de l’immunisation antigrippale avant de publier, en 2019, un second document sur l’ensemble des vaccins.

Source : JIM.fr – La HAS plaide pour l’harmonisation des compétences vaccinales antigrippales des professionnels de santé


Poster un commentaire

Leptospirose : qui vacciner ? | Univadis

La leptospirose est due à un groupe de bactéries : les leptospires. C’est une zoonose, c’est-à-dire une maladie transmise à l’Homme par un animal suite au contact de la peau lésée ou des muqueuses, mêmes saines (œil, bouche, nez) avec les urines d’animaux infectés, en particulier les rongeurs, ou avec une eau douce souillée par les urines d’animaux infectés. Outre les rongeurs, les animaux d’élevage ou de compagnie peuvent aussi être infectés…

Cette maladie est rare en France métropolitaine mais une hausse du nombre de cas a été récemment observée (de 300 cas par an habituellement à 628 cas en 2014). Cette augmentation pourrait être liée au « changement climatique », au développement des activités de loisir en eau douce ou tout simplement à une meilleure surveillance épidémiologique…

Source : Leptospirose : qui vacciner ? | Univadis