Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


1 commentaire

Unaformec RA & DPC

Inscrivez-vous à la journée « Vaccinologie » du samedi 20 octobre 2018


odpc_logo_2017Ayez le « réflexe associatif »

Validez votre DPC au sein de votre association en partenariat avec l’Unaformec Rhône-Alpes qui propose aux associations adhérentes des formations tout au long de l’année .

Connaissez-vous l’Unaformec Rhône-Alpes ?

La fédération Unaformec RA regroupe une quinzaine associations et totalise environ 500 adhérents.

Comment devenir « adhérent » ?

Vos êtes adhérent dès que votre association de FMC adhère à la fédération.

Qui rédige les actions de DPC ?

La fédération s’est doté d’un Conseil scientifique intitulé « Atelier écriture » qui préside aux destinées de la fédération et écrit les actions de DPC.

Rejoignez-nous en envoyant un courriel à unafra.info@gmail.com.

Cliquez ici pour voir toutes les formations proposées en 2018.

HAS. Développement professionnel continu (DPC). Mise en ligne le 21 novembre 2017


Poster un commentaire

L’Agence du DPC « est sur le bon chemin » de l’amélioration de la qualité | HOSPIMEDIA

Accroître la qualité du développement professionnel continu et réformer son modèle économique. Telle était la mission de l’Agence du DPC à sa création en juillet 2016. Elle a présenté ce 11 juillet son premier rapport d’activité. Il s’agit maintenant, entre autres, de « donner du sens » au DPC et de mieux impliquer les hospitaliers.

C’est le premier rapport d’activité publié par l’Agence nationale du développement professionnel continu (DPC) depuis sa création il y a deux ans. Il porte sur l’exercice 2017 et sera mis en ligne dans quelques jours par l’agence. Avant sa publication, la directrice générale de l’instance, Michèle Lenoir-Salfati, en a dévoilé les principaux contenus. Le rapport indique notamment qu’en 2017 plus de 140 000 professionnels se sont inscrits. Mais la directrice a surtout lancé des pistes pour la suite.

Source : L’Agence du DPC « est sur le bon chemin » de l’… – HOSPIMEDIA


Poster un commentaire

L’efficacité de 12 semaines d’intervention Pilates sur l’invalidité, la douleur et la kinésiophobie chez les patients souffrant de lombalgie chronique: un essai contrôlé randomisé. | PubMed

L’intervention de Pilates chez les patients souffrant de lombalgie chronique non spécifique est efficace dans la prise en charge du handicap, de la douleur et de la kinésiophobie.

Source: PubMed


Poster un commentaire

Face à la vaccination, place à la communication ! | Thèse

L’opposition actuelle à la vaccination contribue au défaut de couverture vaccinale et à la recrudescence de maladie, comme la rougeole. Le médecin généraliste a un rôle essentiel face à cela…

L’entretien motivationnel, pour lequel une formation de deux heures majore significativement le taux d’initiation de la vaccination anti HPV, est reconnu et établi comme outil de choix pour une ACP et pour un accompagnement du patient vers le changement. Enfin, la disponibilité d’un stock de vaccins et l’abord de la vaccination en anténatal sont des pistes pour la pratique immédiate et des travaux futurs

Source : Face à la vaccination, place à la communication ! : revue de littérature des moyens de communication sur la vaccination de l’enfant à disposition des professionnels de santé en consultation / Elise Clément


Poster un commentaire

Pourquoi est-ce si difficile pour les entreprises de se lancer dans une démarche d’évaluation des risques psychosociaux ?

Cf action DPC « Syndrome d’épuisement professionnel, l’essentiel… » du mardi 30 octobre 2018

Ces dernières années, le stress et la souffrance au travail ont été progressivement abordés dans le débat social jusqu’à être fortement médiatisés. Aujourd’hui les entreprises sont de plus en plus conscientes de leurs responsabilités et de leurs obligations en matière de prévention…

En conclusion, les entreprises craignent en générale de créer des polémiques autour des RPS en abordant la thématique mais il existe un manque de formation spécifique sur les RPS de leurs collaborateurs qui peut créer des problèmes de coordination entre les acteurs de la prévention. De plus, les dirigeants d’entreprise semblent démunis face à la multitude de méthodes et outils de diagnostic disponibles.

Source : Pourquoi est-ci si difficile pour les entreprises de se lancer dans une démarche d’évaluation des risques psychosociaux


Poster un commentaire

Lutter contre la rétinopathie diabétique : entretien avec le Pr Massin | Univadis

Le dépistage de la RD reste insuffisant et la prise en charge trop tardive. Un manque de sensibilisation des patients, et probablement aussi des médecins généralistes, est en cause. Les médecins voient assez peu de patients qui ont une rétinopathie et sont plus inquiets du risque cardiovasculaire que du risque ophtalmologique…

Source : Lutter contre la rétinopathie diabétique : entretien avec le Pr Massin | Univadis

Cf DPC L’œil du diabétique, l’essentiel… du 12/06/2018


Poster un commentaire

Stats : « Absence of evidence is not evidence of absence »

Gabriel Steg — Bonjour. Aujourd’hui je voudrais vous parler de statistique médicale et en particulier d’un grand monsieur de la statistique médicale qui s’appelle Doug Altman. Doug Altman est un statisticien londonien qui est mort il y a quelques jours. Il est un peu connu dans le monde des tests statistiques et aussi de la biologie médicale parce qu’il est le « Altman » de la corrélation de Bland et Altman, qui permet de tester la corrélation entre deux tests. Mais il est aussi un des principaux promoteurs de la « evidence-based medicine » et quelqu’un qui a beaucoup réfléchi à la façon dont les cliniciens peuvent utiliser la médecine par les preuves.

Source : Stats : « Absence of evidence is not evidence of absence »


Poster un commentaire

Vaccination : comment répondre aux interrogations des patients ? | CNOM

La France est le pays au monde où les habitants ont le moins confiance vis-à-vis des vaccins. Si bien que la couverture vaccinale recule de manière inquiétante, ouvrant la voie à des épidémies et à la réapparition de maladies qui avaient disparu grâce à la vaccination de masse. Pour tenter d’endiguer ce phénomène, le ministère chargé de la Santé a rendu obligatoires, au 1er janvier 2018, 11 vaccins pour les nourrissons.

Voici des clés pour répondre aux questions et aux inquiétudes des patients…

  • Pourquoi rendre plus de vaccins obligatoires ?
  • Les nouveau-nés ne sont-ils pas trop fragiles pour être vaccinés ?
  • N’est-ce pas dangereux d’administrer à un enfant plus d’un vaccin à la fois ?
  • L’aluminium contenu dans les vaccins est-il dangereux ?
  • La vaccination peut-elle déclencher l’apparition d’une sclérose en plaques ?
  • Les parents ont-ils le droit de refuser de faire vacciner leur enfant ?
  • Quelles sont les sanctions liées au refus parental de vacciner un enfant ?
  • Que risquent les médecins qui refusent de vacciner ?

Source: Le bulletin de l’Ordre national des médecins n°55 | mai-juin 2018 page 26-7