Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes

L’hypnose dans les troubles anxieux et phobiques : revue des études cliniques

Poster un commentaire

Résumé

  1. Objectif > L’hypnose est souvent proposée comme une méthode de psychothérapie dans diverses pathologies psychiatriques, notamment en rapport avec le stress et l’anxiété. Sa place au sein des stratégies thérapeutiques des troubles anxieux chroniques reste cependant incertaine. L’objectif de cette revue est donc d’analyser la littérature médicale portant sur l’efficacité thérapeutique de l’hypnose dans les troubles anxieux.
  2. Méthodes > Une recherche bibliographique exhaustive a été réalisée via Pubmed pour identifier les publications originales, entre 1980 et 2015, rapportant des données cliniques sur l’efficacité de l’hypnose dans six catégories de troubles anxieux. Chaque publication a ensuite été analysée au plan méthodologique et des résultats thérapeutiques.
  3. Résultats > Seulement trois essais contrôlés ont été identifiés au total, un dans le trouble panique et deux dans l’état de stress post-traumatique (ESPT). Les autres articles portent sur des études ouvertes (4 articles), ou sur des cas uniques (20 articles). L’étude réalisée dans le trouble panique conclut à l’absence d’efficacité de l’hypnose associée à la thérapie comportementale et cognitive, de même qu’un des essais réalisés dans l’ESPT. Seule une étude effectuée chez 48 enfants indonésiens souffrant d’ESPT suggère l’efficacité d’une technique particulière d’hypnose adaptée
    à la culture locale. Les autres articles signalent des résultats positifs dans des études en ouvert ou dans des rapports de cas, mais leurs conclusions peuvent difficilement être généralisées.
  4. Conclusion > Les données de la littérature sont actuellement négatives ou insuffisantes pour attester de l’efficacité thérapeutique de l’hypnose dans les troubles anxieux chroniques, et cela quelle que soit la catégorie considérée (phobies, ESPT, etc.). Des études spécifiques seraient nécessaires pour déterminer d’éventuels profils de patients répondeurs aux méthodes d’hypnose dans ces pathologies.

Référence

Pelissolo A. L’hypnose dans les troubles anxieux et phobiques : revue des études cliniques. La Presse médicale 2016;45(83):284-290 http://dx.doi.org/10.1016/j.lpm.2015.12.002

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s