Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes

Un petit pas dans la compréhension du syndrome de stress post-traumatique

Poster un commentaire

L’environnement influence la méthylation de l’ADN, principal moyen de régulation de l’activité transcriptionnelle conditionnant l’expression des gènes.

Dans une étude réalisée sur 126 vétérans de la guerre du Vietnam atteints de SSPT selon les critères du DSM-IV-TR (âge moyen : 63ans) et 122 sujets-contrôles, une équipe de Séoul et Goyang (Corée du Sud) a mis en évidence une association positive entre une hyperméthylation du promoteur du gène BDNF (codant pour le BDNF, facteur neurotrophique issu du cerveau) et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Source : JIM.fr – Un petit pas dans la compréhension du syndrome de stress post-traumatique

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s