Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes

Le think tank Renaissance numérique publie ses « clés de lecture » de la transformation du système de santé | TICsante.com

Poster un commentaire

Le think tank Renaissance numérique a publié le 30 août un rapport visant à donner des « clés de lecture » pour « relever le défi de la transformation numérique de la société« , comprenant une large partie consacrée au secteur de la santé.

La transition numérique du secteur de la santé ne pourra se faire sans une intégration de tous les acteurs de la chaîne dans le processus. Si les patients sont généralement disposés à utiliser les objets connectés ou les services de e-santé, les professionnels de santé de leur côté, doivent encore être sensibilisés à ces opportunités et à leur bon usage dans le parcours de soins.

La France « pâtit aujourd’hui d’un manque de vision de son futur numérique » ; le think tank estime qu’un « signal important a été donné »avec la nomination d’un secrétaire d’Etat en charge du numérique, Mounir Mahjoubi, « doté d’un rôle transversal aux missions de l’Etat » grâce à un rattachement direct à Matignon, et non plus aux seuls ministères économiques et financiers.

Au chapitre « Santé », le rapport précise que « au rythme de la médecine et de ses évolutions, la formation initiale enseignée à l’université peut vite devenir caduque et doit impérativement être renforcée par une formation continue efficiente des professionnels de santé. Il faut les accompagner vers une culture de l’innovation et les  familiariser à ces nouvelles technologies.

Les médecins ne peuvent continuer à vivre en dehors des réalités que sont les outils numériques ou l’utilisation de la donnée, surtout quand les patients ont déjà commencé à se les approprier. La sensibilisation aux dispositifs de santé connectée entre autres, passe par cette formation.

Il faut apprendre aux médecins à décloisonner leur horizon : les méthodes collaboratives s’appliquent également dans la santé. Les médecins doivent pouvoir communiquer et travailler avec le monde de la technologie et celui des patients, afin de développer des outils adaptés et plus performants…

Aujourd’hui, le DPC, Développement Professionnel Continu, est un dispositif de formation réglementé qui impose aux médecins de faire un certain nombre d’heures de formation pendant leur carrière. Il permettrait d’intégrer ces nouveaux modes de formation dans le parcours des médecins.

Source: TICsante.com

Rapport de Renaissance Numérique « Relever le défi de la transition numérique de la société »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s