Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes

Somnolence et aptitude à la conduite : de l’évaluation de la pertinence du test de maintien d’éveil au rôle du médecin généraliste

Poster un commentaire

Objectifs : cette thèse a pour but d’étudier l’intérêt du test de maintien d’éveil (TME) dans l’évaluation du risque accidentel lié à la somnolence diurne excessive (SDE), tout en mettant cette évaluation en perspective dans la pratique de médecine générale. Une étude de la SFRMS (Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil) cherche à établir un lien entre les latences moyennes d’endormissement au TME et le risque accidentel. L’étude pilote de cette thèse a pour but d’élaborer et d’évaluer la compréhension d’un questionnaire pour l’étude de la SFRMS, d’élaborer une note d’information et de recueil du consentement, et d’analyser les premiers résultats.

Conclusion : le TME est un test pertinent pour évaluer le risque accidentel lié à la SDE. C’est un examen spécialisé que le médecin généraliste ne peut directement utiliser. Il reste à sa disposition des tests subjectifs pour évaluer la SDE et le risque accidentel. La connaissance du TME et des facteurs de risque accidentel liés à la somnolence lui permet de travailler en étroite collaboration, avec le médecin du sommeil, et avec le médecin agréé.

Source : Somnolence et aptitude à la conduite : de l’évaluation de la pertinence du test de maintien d’éveil au rôle du médecin généraliste

Cf DPC « Les apnées du sommeil: prise en charge actuelle » du 17/10/2017

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s