Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes

Fréquence nécessaire du dépistage d’une rétinopathie chez un patient diabétique de type 1 | diabeto.net

Poster un commentaire

La rétinopathie diabétique est l’une des causes les plus fréquentes de cécité à l’âge adulte. A l’heure actuelle, devant une rétinopathie proliférative ou un œdème maculaire significatif, de nombreuses interventions peuvent permettre de réduire significativement la perte de la vision.
Ainsi le but du dépistage est de détecter une rétinopathie qui pourrait, sans intervention, causer la perte de la vue.
Chez les patients diabétiques de type 1, il est actuellement recommandé de débuter le dépistage de la rétinopathie à 3-5 ans d’évolution du diabète de type 1. Après ces 3-5 ans d’évolution, les recommandations courantes proposent une évaluation annuelle.
L’objectif de l’étude est de réévaluer les recommandations de fréquence du dépistage afin d’établir un calendrier qui permettrait une détection efficace des anomalies à risque pour la vue et avec une individualisation des fréquences de dépistages selon les facteurs de risque.

Source: diabeto.net

Article: Frequency of Evidence-Based Screening for Retinopathy in Type 1 Diabetes. DCCT/EDIC Research Group, Nathan DM, Bebu I, Hainsworth D et al. N Engl J Med. 2017 ; 376(16):1507-1516.

Cf DPC du mardi 12 juin 2018

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s