Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Approche de l’erreur en médecine générale | Revue de médecine générale

Tout acte ayant une composante humaine est sujet à l’erreur. L’erreur est
donc humaine et inévitable. Elle fait partie de notre vie de tous les jours.
Lors de l’élaboration d’une étude réalisée dans le cadre de mon travail de fin
d’études (TFE) pour l’obtention du titre de médecin généraliste, j’ai constaté
que la plupart des assistants en médecine générale à l’UCL ont été confrontés
à une erreur dans les 3 derniers mois. Cependant, peu d’entre eux connaissaient la notion d’évènement indésirable ou de sécurité des soins au patient, prémisse de la culture de sécurité des soins. L’objectif de cet article vise à vous partager les grandes lignes de ce TFE.

En pratique, nous retiendrons:

  1. Pour analyser nos erreurs, il faut d’abord pouvoir les détecter.
  2. La culture de SSP (sécurité des soins au patient) est peu connue et non ancrée dans nos pratiques. Elle s’inscrit pourtant dans une démarche d’assurance-qualité.
  3. Parler de l’erreur est une démarche pédagogique et éthique.
  4. Sensibiliser les assistants à cette culture de SSP peut se faire dans le cadre des réunions de supervision afin de «débusquer» les erreurs ignorées (ou taches aveugles).

Source: RMG – Revue de la Médecine Générale 2019 Belgique