Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Intérêts de l’utilisation des applications d’alertes polliniques sur smartphone chez les patients atteints d’allergies respiratoires : étude descriptive

L’information des patients atteints d’allergies respiratoires sur le risque pollinique est indispensable dans leur prise en charge. Deux applications d’alerte pollinique pour smartphone utilisent les données du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) pour informer les patients du risque d’exposition aux pollens.

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’utilité de ces applications en étudiant les variations des symptômes pendant la saison pollinique et en analysant les expériences des patients avec ces applications.

Cette étude monocentrique, prospective a été menée entre février et juillet 2017 à Toulouse, sur les patients adultes atteints de rhinite et d’asthme allergiques, sensibilisés aux pollens. L’évolution des symptômes allergiques a été évaluée par des questionnaires hebdomadaires pendant 11 semaines de suivi. Un questionnaire semi-ouvert à la fin d’étude a permis d’analyser l’expérience des patients avec l’utilisation des applications. Onze patients (âge moyen 26 ans ± 4 ans) ont été inclus et suivis pendant 107 jours +/- 35 jours en moyenne. La majoration des symptômes rapportés par les patients et de la prise médicamenteuse correspond à l’augmentation des concentrations de pollens dans l’air. Les patients n’ont pas utilisé les applications plus souvent pendant la période du pic pollinique. Le degré de contrôle des symptômes (score CARAT à 24 ± 4 contre 20 ± 4) et le retentissement sur la qualité de vie étaient meilleurs en début d’étude qu’à la fin.

Les applications d’alerte pollinique pourraient être un bon outil moderne, fiable et facile d’accès pour informer les patients sur le lien entre les symptômes et la pollinisation. Pour certains patients, cette source d’informations pourrait améliorer leur symptomatologie allergique.

Source : Intérêts de l’utilisation des applications d’alertes polliniques sur smartphone chez les patients atteints d’allergies respiratoires : étude descriptive