Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Autotests : jamais sans un professionnel de santé ! | JIM.fr

Ces dernières années, les officines ont vu se développer l’offre d’autotests. Or, bien qu’ils permettent l’obtention rapide de données biologiques, ils doivent toujours être accompagnés du suivi d’un professionnel de santé comme l’ont rappelé récemment l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et l’Académie de pharmacie.

Source : JIM.fr – Autotests : jamais sans un professionnel de santé !


Poster un commentaire

Un test simple pour détecter un SAOS chez l’enfant, avant de l’endormir… | JIM.fr

Les enfants atteints du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) courent un risque élevé d’obstruction périopératoire des voies respiratoires. De nombreux enfants « à risque » peuvent ne pas être reconnus comme tels, alors même que le SAOS va de pair avec l’obésité, de plus en plus fréquente. L’objectif de cette étude est de proposer un test cliniquement simple d’identification du SAOS au chevet de l’enfant pour pallier les tests actuels longs et difficiles à mettre en route.

Source : JIM.fr – Un test simple pour détecter un SAOS chez l’enfant, avant de l’endormir…


Poster un commentaire

Scores – Revue Médicale Suisse

Ces scores sont destinés à des médecins de premier recours, généralistes et internistes généraux, des médecins hospitaliers et des spécialistes, prenant en charge des patients adultes, relevant de la médecine interne et de ses spécialités.

 

Source : Scores – Revue Médicale Suisse Revmed 2018


Poster un commentaire

Autotests: les biologistes déplorent une « prolifération sans contrôle fiable ni information suffisante » | APMnews

Des organisations de biologistes médicaux déplorent, dans un rapport daté de février dont APMnews a eu copie, la « prolifération » des autotests en officine et des tests rapides d’orientation diagnostique (Trod)  » sans contrôle fiable ni information suffisante du grand public ».

Source : APMnews – Autotests: les biologistes déplorent une « prolifération sans contrôle fiable ni information suffisante »