Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Qualité globalement faible des applis mobiles pour le suivi du diabète (étude américaine) | TICpharma.com

WASHINGTON (TICpharma) – Les applications mobiles en anglais proposées gratuitement aux diabétiques de type 2 sont rarement de bonne qualité, selon une lettre publiée dans Diabetes Care en août.

Sarah Chavez de l’université de Floride à Gainsville et ses collègues ont sélectionné les premières applications mobiles proposées pour le diabète à juin 2016 sur iTunes et Google Play, soit 120 applications au total.

Après élimination des doublons et des applications non anglophones, non destinées aux patients diabétiques, payantes ou nécessitant une inscription, trois évaluateurs ont analysé 89 applications.

Ils ont utilisé l’echelle Mobile App Rating Scale (MARS), validée pour évaluer la qualité des applications santé, avec une note de 1 à 5 dans quatre domaines objectifs et un domaine subjectif (en page 44 du Référentiel de bonnes pratiques sur les applications et les objets connectés en santé de la Haute autorité de santé, HAS).

Source : Qualité globalement faible des applis mobiles pour le suivi du diabète (étude américaine)


Poster un commentaire

Diabnext utilise l’électronique pour le remplissage automatique du carnet de glycémie | TICpharma.com

Diabnext distribuera en France à partir de septembre des appareils électroniques fonctionnant sur les glucomètres et stylos à insuline de tout constructeur afin de faire remonter automatiquement les données collectées sur un carnet d’autosurveillance glycémique numérique, a expliqué à TICpharma son PDG, Laurent Nicolas.

Source : Diabnext utilise l’électronique pour le remplissage automatique du carnet de glycémie


Poster un commentaire

Qualité globalement faible des applis mobiles pour le suivi du diabète (étude américaine) | APMnews

Les applications mobiles en anglais proposées gratuitement aux diabétiques de type 2 sont rarement de bonne qualité, selon une lettre publiée dans Diabetes Care.

Bien qu’imparfaite et limitée aux applications gratuites, cette étude montre que ces applications gagneraient à ce que les développeurs les conçoivent en relations étroites avec les professionnels de santé et les patients.

Source : APMnews – Qualité globalement faible des applis mobiles pour le suivi du diabète (étude américaine)