Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Réalisation de vidéos d’information diffusées en salle d’attente des urgences pédiatriques, sur la conduite à tenir en cas de fièvre ou de gastroentérite. Enquête de satisfaction auprès des parents.

Objectif : l’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’opinion et l’intérêt des parents vis-à-vis de deux vidéos d’information créées par nos soins et diffusées en salle d’attente des urgences pédiatriques du CHU d’Angers

Conclusion : cette étude a montré l’opinion favorable des accompagnants quand à ces vidéos informatives diffusées aux urgences pédiatriques concernant 2 motifs de consultation fréquents. Le support vidéo semble intéressant pour la prévention et l’éducation en soins primaires et pourrait être étendu à d’autres thèmes de santé et de prévention.

Source : Catalogue SUDOC


Poster un commentaire

S. boulardii CNCM I-745, une efficacité démontrée dans la diarrhée aiguë | JIM.fr

La diarrhée aiguë est une cause habituelle de demande de conseils au pharmacien. L’étiologie infectieuse prédomine largement, et notamment l’étiologie virale. L’usage répandu des antibiotiques s’est accompagné d’une autre forme fréquente de diarrhée aiguë, pour laquelle la demande […]

Source : JIM.fr – S. boulardii CNCM I-745, une efficacité démontrée dans la diarrhée aiguë


Poster un commentaire

Les probiotiques, pour combattre la dysbiose due aux antibiotiques | JIM.fr

La France reste l’un des pays européens les plus prescripteurs d’antibiotiques et la tendance continue d’augmenter, malgré une baisse significative des prescriptions entre 2002 et 2007. En hiver, chaque enfant reçoit encore en moyenne 1 à 2 traitements antibiotiques.

Au delà des préoccupations que cela engendre du fait de l’apparition de souches multirésistantes, ces antibiothérapies sont responsables d’autres effets indésirables. La diarrhée associée aux antibiotiques est sans doute l’effet secondaire clinique le plus fréquent des ces traitements.

Source : JIM.fr – Les probiotiques, pour combattre la dysbiose due aux antibiotiques


Poster un commentaire

Évaluation de la prise en charge de la gastro-entérite aiguë de l’enfant de moins de six ans en médecine générale : étude prospective menée en Gironde de janvier à avril 2016

Introduction : en général bénigne, la gastroentérite (GEA) est l’un des premiers motifs de consultation pédiatrique selon Sentinelles. En 2013-2014, les enfants de 1 à 4 ans étaient les plus touchés (10 312/100 000 hab.). Le taux d’hospitalisation était de 0,4%. La diarrhée aiguë peut entraîner une déshydratation et menacer le pronostic vital. La perte de poids est le principal facteur d’évaluation de la déshydratation. Le travail des généralistes peut être difficile et s’éloigner des recommandations pour des difficultés pratiques.

L’objectif est de décrire les pratiques des médecins généralistes de Gironde sur la prise en charge de la GEA de l’enfant de moins de six ans et d’identifier les difficultés rencontrées avec les SRO.

Méthode : l’étude reposait sur des questionnaires prospectifs standardisés, distribués à des généralistes de Gironde, entre le 1er janvier et le 30 avril 2016. Résultats : un échantillon de 34 médecins a inclus 143 enfants (âge moyen : 38 mois). 9 enfants ont été adressés à l’hôpital et les autres ont bénéficié d’une prise en charge ambulatoire. Les données sur la fréquence des selles et vomissements sont les moins recherchées (46 et 41% des cas). Les autres données sont recherchées dans 100% des cas. L’orientation initiale des patients a respecté les recommandations dans 90% des cas. Des consignes de surveillance et de diététique sont données à plus de 90% des parents, mais incomplètes. Chaque item n’apparait que dans 50% des cas environ. Une fiche conseil n’est donnée que dans 12% des cas. Les médecins jugent le SRO seul, inefficace dans 47% des cas, et le pensent mal donné dans 56% des cas. Effectivement 22% des parents n’ont pas donné le SRO prescrit, et seulement 58% le jugent efficace.

Conclusion : des progrès restent nécessaires pour un allègement des prescriptions médicamenteuses, qui passeront par une meilleure utilisation du SRO. Une fiche d’explications pourrait diminuer les difficultés rencontrées, mais à ce jour l’ensemble de cette démarche est jugée trop chronophage.

Source : Évaluation de la prise en charge de la gastro-entérite aiguë de l’enfant de moins de six ans en médecine générale : étude prospective menée en Gironde de janvier à avril 2016

DPC UnafRA: Diarrhée de l’enfant


Poster un commentaire

Transplantation fécale: encore beaucoup de flou | JIM.fr

Le recours aux matières fécales à des fins thérapeutiques est retrouvé dans les écrits médicaux depuis plusieurs siècles, le plus souvent pour guérir les diarrhées bactériennes. La première publication scientifique concernant la transplantation de matières fécales en traitement des infections à Clostridium difficile ne date toutefois que de 2013, parue dans le New England Journal of Medicine. Les résultats obtenus depuis ont conduit à l’intégration de la transplantation fécale dans les recommandations pour le traitement de l’infection à C. Difficile.

Source : JIM.fr – Transplantation fécale: encore beaucoup de flou


Poster un commentaire

Prévention de la diarrhée post-antibiotique: quel intérêt ? | JIM.fr

Les traitements antibiotiques, pour efficaces qu’ils soient dans la lutte contre les infections, perturbent le microbiote intestinal. La diarrhée post-antibiotique, principale conséquence de ces perturbations, survient dans 5 à 39 % des cas selon les travaux. Plus rare mais aussi plus redoutée est la survenue d’une infection à Clostridium difficile. L’une des approches fréquentes de prévention de la diarrhée post-antibiotiques est la prescription de probiotiques..

Source : JIM.fr – Prévention de la diarrhée post-antibiotique: quel interêt ?


Poster un commentaire

Les probiotiques en première ligne de la prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques | JIM.fr

La France est le troisième plus gros prescripteur d’antibiotiques en Europe, après la Turquie et la Grèce. Malgré une réduction des prescriptions entre 2002 et 2007, la tendance est repartie à la hausse et l’émergence de bactéries multirésistantes est un sujet majeur de préoccupation. Ce n’est toutefois pas le seul. La diarrhée post-antibiotique en est un autre.

Source : JIM.fr – Les probiotiques en première ligne de la prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques