Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Coopération entre l’ophtalmologue et l’orthoptiste: création d’un acte de bilan visuel à distance | APMnews

L’union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) a créé dans la nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) un acte de « réalisation d’un bilan visuel à distance dans le cadre d’un protocole de délégation entre l’ophtalmologue et l’orthoptiste (RNO)…

Source : Coopération entre l’ophtalmologue et l’orthoptiste: création d’un acte de bilan visuel à distance 24/07/2018


Poster un commentaire

De quelle manière les parents souhaitent-ils être informés sur la vaccination de leurs enfants ?

Contexte : De nombreux parents sont réticents face à la vaccination de leurs enfants. Leur manque de connaissance est la principale cause de méfiance. Dans cette étude, nous avons interrogé des parents sur la manière dont ils voudraient être informés sur ce sujet.

L’objectif principal de ce travail est de comprendre l’attente des parents vis à vis de l’information sur la vaccination de leurs enfants et de trouver des pistes afin de l’améliorer.

Méthode : Nous avons réalisé une étude qualitative, par entretiens semi-dirigés, de dix mères d’enfants âgé de deux à vingt-quatre mois. Le recrutement a eu lieu dans un cabinet de médecine générale à Uzès, chez un pédiatre libéral à Bagnols sur Cèze et dans le service de pédiatrie à l’hôpital de Bagnols sur Cèze. Les entretiens ont été enregistrés, puis retranscrits, et enfin analysés selon une méthode thématique.

Résultats : Les participantes souhaiteraient être informées plus précocement sur la vaccination, au plus tard à la maternité, afin d’avoir le temps d’y réfléchir. Le médecin est la source d’information principale, mais les parents utilisent des sources d’informations complémentaires comme internet, et aimeraient avoir à disposition un site référent, pour être sûr de la qualité de l’information trouvée. Une amélioration de la lisibilité du statut vaccinal de l’enfant sur le carnet de santé, la distribution plus large de brochures, l’envoi d’un rappel par mail, SMS ou courrier à la date présumée de la vaccination et l’explication au public des différentes polémiques vis à vis de la vaccination sont d’autres solutions proposées par les participantes pour améliorer leurs informations et leur redonner confiance.

Discussion : Les mères ont besoin de comprendre les enjeux de la vaccination pour y adhérer, et ne pas seulement suivre les directives des médecins ou de la politique de santé. Pour cela, il est nécessaire qu’un travail de communication de la part des médecins mais aussi de la politique de santé soit réalisé.

Source: Ancelin, Bettina. De quelle manière les parents souhaitent-ils être informés sur la vaccination de leurs enfants ? Université de Montpellier UFR Médecine. Diplôme d’Etat – Médecine : 2017.


Poster un commentaire

AG2R La Mondiale veut booster les start-up d’e-santé | TICsante.com

Le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale, par le biais de sa mutuelle Viasanté, et son partenaire IoT Valley -le cluster toulousain de start-up spécialisées dans l’internet des objets (IoT)- lancent un appel à candidatures auprès de start-up d’e-santé.

Pour rappel, à l’automne 2016, AG2R La Mondiale avait fait un premier pas dans le monde de la santé connectée avec le lancement de son kiosque d’applications mobiles de santé labellisées par la société Medappcare. L’idée était alors d’orienter les patients dans leur choix d’application mobile d’e-santé.

Source: TICsante.com


Poster un commentaire

Anxiété, dépression et addiction liées à la communication numérique

L’article cherche à mieux comprendre les affects négatifs liés aux usages intensifs des technologies de communication numérique : dépendance et « addiction » à Internet, symptômes dépressifs et anxiétés associés aux réseaux sociaux et à la pratique du multitâche médiatique, peur de « rater quelque chose » (FOMO), perception de signaux fantômes stressante et nomophobie liée au smartphone. Dans une perspective transdisciplinaire, l’article analyse les processus psychologiques et psychosociaux, effets et déterminants majeurs des phénomènes impliquant affects négatifs et usages intensifs de la communication numérique. Il ouvre, enfin, de nouvelles perspectives et hypothèses de recherche.

Source : Anxiété, dépression et addiction liées à la communication numérique


Poster un commentaire

Communication par courriel entre médecins généralistes et patients : enquête exploratoire qualitative | Thèse 2017

Introduction : l’utilisation du courriel dans la communication entre médecin généraliste (MG) et patient est largement décrite dans la littérature anglo-saxonne. Son utilisation en France reste restreinte malgré des avantages intéressants. Nous avons voulu par cette étude préciser les freins à son développement du point de vue des MG et des patients, et relier ces résultats à l’utilisation qui en est faite par les patients.

Méthode : enquête qualitative auprès de 9 médecins généralistes ayant une expérience limitée du courriel, 9 patients utilisant communément le courriel avec leur MG, et 9 ne l’utilisant pas ; par entretiens semi-dirigés suivis d’une analyse par découpage thématique.

Résultats : les craintes d’une surcharge de travail, non rémunérée, un cadre légal mal défini et la difficulté de sécuriser les échanges freinent principalement les MG. Elles sont partagées par les patients, qui font attention à leurs demandes, en quantité et en qualité. Les usages faits par les patients sont essentiellement des suivis de maladie chronique (adaptation de traitement, prescription de bilans), les médecins le réservant plus à de l’administratif. Les avantages communs perçus sont la diminution du nombre de consultation. Les patients ont souligné la praticité de l’outil, et le fait de se sentir plus proche de leur médecin.

Conclusion : le courriel est un outil avantageux dans la relation entre un MG et son patient. Il pourrait dégager du temps aux MG, à condition que le cadre législatif soit précisé, qu’une messagerie sécurisée soit mise en place, et qu’une rémunération soit proposée.

Source : Catalogue SUDOC


Poster un commentaire

Hausse du recours aux messageries sécurisées de santé en 2017 | Asip santé

Environ 430.000 messages ont été échangés en 2017 via le l’espace de confiance des messageries sécurisées de santé (MSSanté) promu par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé), soit une croissance annuelle de 60%, a indiqué l’agence le fin décembre.

Source: ticsante.com


Poster un commentaire

Publication de la LFSS 2018 au Journal officiel

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, qui prévoit notamment le basculement dans le droit commun du financement des actes de téléconsultation, a été publiée le 31 décembre 2017 au Journal officiel.

Dans le champ du numérique, en plus du financement de droit commun de certains actes de télémédecine, la LFSS prolonge pour quatre ans les expérimentations de financement sur la télésurveillance (voir dépêche du 29 septembre 2017).

La LFSS 2018 comprend aussi de nouvelles modalités de soutien aux « expérimentations organisationnelles innovantes » du système de santé pour une durée qui ne peut excéder cinq ans, avec deux objectifs:

  • « favoriser l’innovation par l’émergence de nouvelles organisations dans les secteurs sanitaire et médico-social concourant à l’amélioration de la prise en charge et du parcours des patients, de l’efficience du système de santé et de l’accès aux soins »
  • « améliorer la pertinence de la prise en charge par l’assurance maladie des médicaments ou des produits et prestations associées et la qualité des prescriptions ».

Source : Publication de la LFSS 2018 au Journal officiel