Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Arrêté du 17 juillet 2017 relatif au référentiel déterminant les critères de confidentialité, d’expertise et d’indépendance pour les laboratoires de recherche et bureaux d’études | Legifrance

Source : Arrêté du 17 juillet 2017 relatif au référentiel déterminant les critères de confidentialité, d’expertise et d’indépendance pour les laboratoires de recherche et bureaux d’études | Legifrance


Poster un commentaire

Agence nationale du DPC: « bilan contrasté » après un an d’existence | APMnews

Un an après sa création, l’Agence nationale du développement personnel continu (ANDPC) reconnaît un « bilan contrasté », selon les termes de sa directrice générale, Michèle Lenoir-Salfati, mercredi lors d’une conférence de presse.

Source : APMnews – Agence nationale du DPC: « bilan contrasté » après un an d’existence


Poster un commentaire

L’Ordre des médecins diffuse deux fiches sur l’e-réputation – HOSPIMEDIA

Considérant la recrudescence d’avis et d’appréciations subjectives publiés sur Internet par des patients et des difficultés rencontrées par les médecins pour obtenir la suppression ou le déréférencement des contenus qui portent atteinte à leur réputation, le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) diffuse deux fiches.

La première explique comment demander la suppression d’avis inappropriés sur le moteur de recherche Google Maps. L’autre fournit les clés pour réclamer l’enlèvement ou le déréférencement de données personnelles.

Source : L’Ordre des médecins diffuse deux fiches sur l’e-réputation – HOSPIMEDIA


Poster un commentaire

Conflit d’intérêts dans la santé : on peut et doit agir à l’hôpital aussi | Prescrire

À l’hôpital comme à l’université, l’heure est à éviter les conflits d’intérêts avec les firmes et à mettre en place une indépendance favorable aux meilleurs soins.

Source : Prescrire –  » Conflit d’intérêts dans la santé : on peut et doit agir à l’hôpital aussi », 1er avril 2017


Poster un commentaire

Vous avez dit significatif ? | JIM.fr

Intime conviction

Un des principes de l’ère de la « post vérité » est d’accorder au « ressenti » une force probante aussi importante que la « démonstration scientifique ». Les intimes convaincus sont des proies faciles pour tous les marchés.

Cliniquement significatif

Cette notion de « cliniquement significatif » est de plus en plus souvent utilisée dans des publications internationales. En effet, elle permet parfois … de réfuter l’intérêt d’un traitement ayant des « résultats statistiquement significatifs » sur un critère de jugement (numérique) préétabli sans avoir pourtant de conséquences cliniques appréciables pour les patients.

Pour éviter des manipulations, il semble nécessaire que la littérature scientifique s’appuie sur des outils plus solides, échappant à la possibilité du détournement.

 

Lire l’article : JIM.fr – Vous avez dit significatif ?


Poster un commentaire

E-santé — Les conditions d’utilisation de l’identifiant national de santé sont précisées dans un décret – HOSPIMEDIA

Les conditions et modalités d’utilisation du numéro d’inscription au répertoire national d’identification des personnes physiques, dit Nir, comme identifiant national de santé (INS) sont définies dans un décret qui vient d’être publié au Journal officiel.

Le texte rappelle que l’INS est bien le Nir. Il permet « de référencer les données de santé de toute personne bénéficiant ou ayant vocation à bénéficier d’acte de prévention, diagnostique, thérapeutique, de compensation du handicap, de soulagement de la douleur ou de prévention de perte d’autonomie ou d’actions nécessaires à la coordination de plusieurs actes« .

Source : E-santé — Les conditions d’utilisation de l’identifiant national de… – HOSPIMEDIA


Poster un commentaire

Les conflits d’intérêts ne sont pas tous d’ordre financier

Il est une règle de bioéthique devenue incontournable et que chacun pourra appréhender au cours des congrès médicaux : nous devons faire déclaration de nos conflits d’intérêts financiers. Il s’agit de moraliser les partenariats unissant les institutions universitaires, les médecins qui les composent, et les laboratoires de l’industrie pharmaceutique.

Les objectifs affichés sont la transparence, l’équité et l’objectivité dans la présentation de résultats. Mais l’article présenté ici souligne qu’il existe d’autres conflits d’intérêts, beaucoup plus difficiles à appréhender : l’auteur les qualifie de conflits d’intérêts non financiers.

Par le Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 – Montpellier)
Article commenté : Rosenberg AR. Get the Consent”—Nonfinancial Conflict of Interest in Academic Clinical Research. J Clin Oncol. 2017 ; 35(1):11-13.

Retrouvez l’abstract en ligne