Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Endométriose : le point sur les recherches | egora.fr

Suite à l’action DPC sur l’endométriose, un article très intéressant qui fait le point sur cette pathologie.

Source : Endométriose : le point sur les recherches | egora.fr


Poster un commentaire

Endométriose pelvienne : sa recherche échographique en pratique ! | JIM.fr

Les recommandations pour la pratique clinique de 2017 ont rappelé la place essentielle de l’échographie dans le diagnostic de l’endométriose pelvienne profonde…

Source : JIM.fr – Endométriose pelvienne : sa recherche échographique en pratique !


Poster un commentaire

Le luspatercept pour le traitement des anémies des SMD et de la myélofibrose

L’anémie des syndromes myéloprolifératifs (SMD) de bas grade et de la myélofibrose devient progressivement résistante aux traitements. Les patients deviennent dépendants des transfusions qui conduisent à des surcharges en fer, une diminution de la qualité de vie et une survie réduite.
Ces transfusions représenteraient par ailleurs une dépense importante, avec un coût moyen estimé par patient entre 10 et 15.000€/an pour les seuls produits sanguins. Le luspatercept représenterait une piste intéressante chez les patients anémiques ne répondant plus aux traitements habituels.

Source : Hemato


Poster un commentaire

CHIP (Chimiothérapie Hyperthermique Intra-Péritonéale) | HCL

La CHIP (Chimiothérapie hyperthermique intra-péritonéale) a été reconnue par l’Institut national du cancer comme une option thérapeutique dans le traitement du cancer de l’ovaire de première ligne quand il ne peut être opéré d’emblée (recommandation en grade B de bonne pratique).

Une étude randomisée publiée en janvier 2018 montre un bénéfice important sur l’espérance de vie, allant jusqu’à un an supplémentaire dans la survie des patientes traitées en situation de primo diagnostic. Une satisfaction pour les services de gynécologie et de chirurgie générale oncologique, digestive et endocrinienne à Lyon Sud, qui pratiquent la CHIP depuis des années pour le traitement des carcinoses primitives et dans le cadre du traitement des premières récidives du cancer de l’ovaire.

Précurseur de la CHIP depuis l’initiative en 1989 du Pr François-Noël Gilly, Lyon Sud a conservé cet héritage grâce au développement de l’activité par le Pr Olivier Glehen, chef de service de chirurgie générale et oncologique.

Au cours de l’année 2018, 4 à 6 procédures par semaine ont été programmées à Lyon Sud toute pathologie confondues. Nouveauté 2019, les procédures CHIP seront réalisées en première intention dans le cancer ovarien. Avec ces chiffres, les HCL se positionnent comme centre de référence régional des traitements innovants du cancer de l’ovaire (Environ 4 700 nouveaux cas sont détectés chaque année en France).

Source : CHIP (Chimiothérapie Hyperthermique Intra-Péritonéale) | Hospices Civils de Lyon – HCL


Poster un commentaire

Constat de la vaccination anti-HPV d’après Douglas Lowy du NIH : la vaccination anti-HPV, ça marche !! | Cancero.net

Plus d’une décennie s’est déjà écoulée depuis la mise à disposition du 1er vaccin quadrivalent (HPV 6, 11, 16, 18) en 2006 puis le bivalent (HPV 16, 18). Plus récemment, la FDA a approuvé un nouveau vaccin nonavalent (HPV 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52, 58). Les résultats cliniques étaient équivalents avec près de 100% de réduction de risque de survenue de lésions précancéreuses chez les jeunes femmes de 15 à 26 ans quel que soit le vaccin…

Ainsi, on pourrait contrôler (éradiquer ?) les cancers liés à l’infection HPV s’il devenait un problème de santé publique mondiale ce d’autant que la vaccination peut se simplifier à une injection unique qui confère une immunité équivalente à 3 et prolongée.

Plus d’excuse, mobilisons-nous !

Source : direct.chicago2018.cancero.net


Poster un commentaire

Une étude quasi expérimentale sur les effets de la chimiothérapie néoadjuvante dans le cancer de l’ovaire | JIM.fr

Réduction de la mortalité globale à trois ans dans les « zones » de chimiothérapie néo adjuvante…

Source: Jim.fr


Poster un commentaire

Tumeurs de l’ovaire : tumeurs hormono-sécrétantes | Poly2016-Item 303 – UE 9

Avertissement CEEDMM : sont seulement traités dans ce chapitre les aspects endocriniens et l’exploration hormonale ; pour les aspects oncologiques se référer à l’item correspondant « Tumeurs de l’ovaire ».

Source : SFEndocrino


Poster un commentaire

Dépistage annuel du cancer de l’ovaire ? | Minerva

Cette étude randomisée, contrôlée, menée à grande échelle n’a pu montrer d’avantage en termes de mortalité spécifique du cancer de l’ovaire pour aucun des programmes de dépistage du cancer de l’ovaire. Ce n’est que dans un intervalle de dépistage de 7 à 14 ans ou seulement après l’exclusion des cas de cancer de l’ovaire présents lors du démarrage du dépistage que l’on a pu montrer un petit avantage du dépistage multimodal avec mesure du taux sérique de CA 125 versus un groupe contrôle sans dépistage. Il faut poursuivre la recherche à long terme pour confirmer ces tendances.

Source : Minerva


Poster un commentaire

Mise à jour des recommandations normandes gynécologiques | Réseau Onco-Normand

Le Réseau Onco-Normand ou Réseau de cancérologie en Haute-Normandie intervient sur les référentiels en cancérologie, les bonnes pratiques, l’information sur le cancer en Seine Maritime et dans l’Eure.

Les référentiels normands de prise en charge des cancers gynécologiques viennent de paraître.

Source : Référentiels médicaux


Poster un commentaire

Le Planning Familial lance Pill’Oops, une appli pour une prise de pilule simplifiée | Planning Familial

Prendre la pilule est un geste courant pour des milliers de femmes qui ont fait le choix de cette méthode de contraception.

Fort de son expérience auprès des femmes, le Planning familial a développé une appli qui permet à celles qui le souhaitent un suivi facilité et des conseils personnalisés en cas d’oubli. Un seul objectif : renforcer l’autonomie des femmes dans leur sexualité et leur santé sexuelle !

Pill’Oops, une appli à installer sur vos smartphones pour suivre votre prise de pilule, avoir des conseils personnalisés en cas d’oubli, gérer vos rappels. Un outil fiable et fonctionnel pour toutes les utilisatrices de pilules !

Source : Le Planning Familial lance Pill’Oops, une appli pour une prise de pilule simplifiée ! | Internet – Planning Familial