Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Impact d’un traitement par PPC chez les patients coronariens ayant des facteurs de risque cardio-vasculaire et un syndrome d’apnée du sommeil | MSD Connect

On a sélectionné ici 318 patients coronariens ou ayant trois facteurs de risque cardio-vasculaire majeurs, et présentant un index d’apnées-hypopnées entre 15 et 50/h. Ils ont été randomisés pour être traités par pression positive continue (PPC), oxygénothérapie nocturne ou recommandations de mode de vie.

On constate, dans le groupe des patients traités par PPC, une amélioration significativement supérieure en termes de santé mentale et de qualité de vie par rapport à ceux traités par oxygénation nocturne. A l’inverse, l’oxygénation améliore de manière plus marquée les capacités physiques des sujets. Dans l’ensemble, cependant, c’est la PPC qui permet d’améliorer au mieux la somnolence, la santé mentale, le comportement social et les symptômes dépressifs chez ces patients ayant un syndrome d’apnée du sommeil.

Source : Dyslipidémies – Revue scientifique – Impact d’un traitement par PPC chez les patients coronariens ayant des facteurs de risque cardio-vasculaire et un syndrome d’apnée du sommeil – MSD Connect


Poster un commentaire

Le comité stratégique du numérique en santé a tenu sa première réunion | TICsante.com

Le comité stratégique du numérique en santé (CSNS), dont la mise en place est prévue dans le cadre de la stratégie « e-santé 2020 » du ministère des affaires sociales et de la santé, a tenu sa première réunion le 24 janvier, a-t-on appris de sources concordantes.

Le CSNS vise à assurer le suivi, par l’ensemble des acteurs concernés, de la stratégie « e-santé 2020 » du ministère articulée autour de quatre axes:

  • mettre le citoyen au cœur de l’e-santé
  • soutenir l’innovation par les professionnels de santé
  • simplifier le cadre d’action pour les acteurs économiques
  • moderniser les outils de régulation du système de santé.

Source: TICsante.com


Poster un commentaire

ANDPC: prise en charge en 2017

L’« heure-formation » devient l’unité de valorisation financière des actions de DPC et donc, pour moins de 49 participants à un parcours DPC, le participant médecin :

  • est désormais limité à 21 heures de formation par an (dont 10 heures maximum pour du DPC non-présentiel)
  • dispose d’une enveloppe annuelle de 2.940 € (vs 3.700 € en 2016)
  • l’ODPC (Organisme de DPC) sera indemnisé : 95,00 € / heure / participant
  • le participant
    • sera indemnisé : 45,00 € / heure
    • se verra déduire de son enveloppe annuelle, quelle que soit la forme du DPC, au total pour 1 heure de formation 140 € (part organisme + part participant)

On retrouve bien ainsi 140 € x 21 h = 2.940 €

Comme pour les salariés avec le CPF (Compte Personnel de Formation)

Michel Meltz, trésorier


Poster un commentaire

Entorse bénigne de la cheville : la kinésithérapie tout de suite ?

L’entorse de la cheville est un motif fréquent de consultation aux urgences.

Dans la très grande majorité des cas, il s’agit d’entorses de grade 1 ou 2, les entorses de grade 3 étant beaucoup plus rares.

Mais si la prise en charge de ces dernières est assez bien standardisée, ce n’est pas le cas pour les premières et cela a incité une équipe canadienne à mener un essai randomisé contrôlé…

Source : Entorse bénigne de la cheville : la kinésithérapie tout de suite ? | Univadis