Unaformec Rhône-Alpes

Fédération d'associations de FMC en Rhône-Alpes

Entorse cheville

Entorse de la cheville 25/06/2013

  • en partenariat avec l’AMGS69

Justificatif

Une pathologie fréquente.

  • Différencier sur la seule clinique une simple contusion ou une lésion ligamentaire non compliquée de la cheville d’une fracture ?
  • Une formation pour les spécialistes en médecine générale qui voient en premier recours, un adulte victime d’un traumatisme récent de la cheville.
  • L’imagerie n’intervient que selon les données de cet examen

Objectifs

A l’issue de la formation, le professionnel devra être capable de :

  • Prendre en charge des entorses de la cheville au cabinet médical.
  • Selon la gravité, savoir les gérer sur place ou l’orienter à bon escient.
  • Savoir éduquer le patient aux premiers gestes de soins lors d’une situation équivalente ultérieure.
  • Eviter les examens inutiles.

Références

  1. Tirard E. Prise en charge de l’entorse de cheville chez l’adulte en médecine générale : Attitude des médecins généralistes de la Manche. Thèse. Faculté de médecine de Caen. 2016

  2. L’entorse de la cheville en médecine de premier recours. Amiform.
  3. HAS. Rééducation de l’entorse externe de la cheville. Janvier 2000
  4. SFUM. L’entorse de cheville au service d’urgences – Conférence de consensus.  Société Francophone d’Urgences Médicales. 1995
  5. SFMU. L’entorse de cheville au service d’urgences –Actualisation 2004. Société Française de Médecine d’Urgence.
  6. Leuret A, Sommereisen JP, Philippe JM, Le Gall C, Busseuil C, Carpentier F and al. Commission de veille scientifique SFMU. L’entorse de cheville au service d’urgence. Ve Conférence de consensus. Actualisation 2004
  7. Revue Prescrire. Entorse de cheville choisir une contention – 2008 N° 285
  8. Revue Prescrire. Entorse de cheville chez les adultes – 2008 N° 294
  9. Collectif. Reconnaître et traiter les entorses simples de cheville. Un examen clinique et méthodique pour un premier tri efficace. Rev Prescrire 2004;247:129-134.
  10. Jackson JL, O’Malley PG, Kroenke K. Evaluation of acute knee pain in primary care. Ann Intern Med. 2003;139:575-88.
  11. Stiell IG, Greenberg GH, McKnight RD, Nair RC, McDowell I, Reardon M, et al. Decision rules for the use of radiography in acute ankle injuries: refinement and prospective validation. JAMA 1993;269:1127-32.
  12. Bachmann LM, Kolb E, Koller MT, Steurer J. Accuracy of Ottawa ankle rules to exclude fractures of the ankle and mid-foot: systematic review. BMJ. 2003;326:417-9.
  13. Bertini N, Bleichner G, Cannamela A, Curvale G, Faure C, Jean Ph and al. 5e Conférence de consensus en médecine d’urgence. Réan Urg 1995 ;4 (4ter) :491-501 ;
  14. Leuret A, Sommereisen JP, Philippe JM, Le Gall C, Busseuil C, Carpentier F, and al. Actualisation 2004 de la conférence de consensus « L’entorse de cheville au service d’accueil et d’urgence – 5e Conférence de consensus en médecine d’urgence »  (visité le 02/06/08)
  15. ANAES. Guide du bon usage des examens d’imagerie médicale 2005